Outils estoniens

Le code pénal estonien a été récemment amendé pour se conformer à la Convention d’Istanbul. En 2017, le stalking, les mutilations génitales féminines, le mariage forcé et l’achat de services sexuels à des victimes de la traite ont été ajouté au code pénal. Le harcèlement sexuel aussi mais est considéré dans le code pénal comme délit mineur.1 Des études et des guides ont été publiés en estonien. Cependant nous n’avons pas trouvé d’initiative estonienne récente selon nos deux critères de sélection — disponibilité des résultats en anglais ou en français, diffusion publique en ligne.